Médias sociaux

Comment développer sa stratégie au sein des médias sociaux (2e volet)?

Le deuxième billet vise à aborder la seconde étape concernant le développement d’une stratégie ”médias sociaux”, soit de déterminer la manière dont votre entreprise sera présente sur le Web social.

Pourquoi être présent sur le Web social ?

Suite à l’analyse des besoins de vos consommateurs décrit à l’étape 1, vous constatez que votre marché cible est actif sur le Web. Vous réalisez aussi que vous pourriez répondre à certains des besoins que vos consommateurs ont exprimés en améliorant l’offre de votre site Internet et/ou en étant présent via différents médias sociaux. Bref, il existe une opportunité d’augmenter votre chiffre d’affaires et vous vous questionner sur la manière dont vous profiterez de cette dernière.

Comment s’y positionner ?

Dans un premier temps, je vous recommande de ne pas succomber pas à la tentation de créer des comptes sur Twitter ou Facebook sans avoir préalablement dressé un plan stratégique. Ce dernier est très important puisqu’il déterminera le positionnement de votre entreprise au sein de ces différentes plateformes. En effet, plusieurs entreprises sont présentes via les réseaux sociaux sans avoir élaboré une stratégie Web correspondant à leurs objectifs d’affaires ce qui réduit les chances de réussite associées à leurs initiatives.

La stratégie à préconiser à long terme, afin de maximiser votre retour sur investissement, serait de centraliser votre présence via les réseaux sociaux à même votre site Internet. Ainsi, vous irez plus facilement à la rencontre de vos clients actuels ou potentiels présents sur les réseaux sociaux afin de les inviter à consulter votre site internet. De plus, vous inviterez les visiteurs de votre site Internet à vous rejoindre à même ces réseaux sociaux dans le but d’initier un dialogue. Finalement, cela vous permettra de créer une présence Web intégrée.

web-strat_1

Quel est votre niveau d’implication ?

Être présent activement au cœur du Web social nécessite plus qu’un investissement dans un site Internet décrivant votre offre de services ou d’avoir un compte sur Twitter ou Facebook. Il vous faudra élaborer un budget en fonction des ressources humaines et technologiques que vous êtes prêts à allouer pour ce type d’initiatives. En fonction de ce budget, vous évaluerez avec précision votre niveau d’implication, c’est-à-dire le nombre de médias sociaux au coeur desquels vous serez présents, mais aussi le niveau d’interactivité que vous êtes prêts à soutenir avec vos consommateurs.

web_strat2

Quoi dire ?

Une fois présent sur les médias sociaux, il vous faudra déterminer le contenu de vos discussions avec les consommateurs. C’est ici qu’entrera en jeu votre proposition de marque, car il ne faudra surtout pas que votre marque affiche des personnalités multiples à travers différents médias sociaux. Cela risquerait de créer énormément de confusion dans l’esprit de vos consommateurs en plus de ternir l’image de votre marque. Par conséquent, votre stratégie Web devra absolument tenir compte de votre proposition de marque lors de sa conception et de son exécution.

Commentaires
  1. Bonjour Julie,
    J’aimerais savoir quel plan stratégique devrait être mis en place avant la création des comptes corporatifs sur les médias sociaux!! Donnez-moi un seul exemple concret. Certes, la stratégie en théorie et je dis bien en théorie peut être globalement définie comme étant un ensemble de décisions d’actions et d’opérations prises afin d’aboutir à la réalisation des objectifs assignés mais généralement les stratèges web ne peuvent pas mettre des actions effectives dans un contexte web. Les stratèges ont de la misère à mettre en place des actions dans un contexte traditionnelle alors pensez vous que c’est possible en contexte web caractérisé par l’incertitude. En effet, sur le web, les internautes sont le principal composant de la stratégie mis en place et vu que jusqu’à maintenant on ne peut pas comprendre comme faut leur comportement ( que ce soit avec le [paradigme] web analytics ou avec les logs) j’estime que l’élaboration de stratégie est difficile et ne se pose même pas. Sur la question des médias sociaux, je dis encore une fois qu’ils sont adéquates aux grandes entreprises, aux entrepris connus déjà et non pas les nouvelles.
    Merci

  2. Bonjour Mohamed,

    Merci pour votre point de vue!

    Je comprends votre scepticisme envers la stratégie Web et peut-être que la réalité d’affaires à laquelle vous référez ne requiert pas d’investir temps et argent à élaborer une stratégie Web.

    Julie

  3. Mohamed

    J’ai réagit Julie avec un regard critique non pas pour embêter ou pour mettre les bâtons dans les [ pieds] mais plutôt pour dialoguer et enrichir la discussion. En fait, j’aimerais sincèrement savoir la stratégie web typique pour une société de service sur un réseau social comme Facebook. Certes vous comprenez mon scepticisme, mais je ne comprends pas votre optimisme !

    Cordialement

  4. Bonjour Mohamed,

    Vous pausez une excellente question pour laquelle il serait prétentieux de ma part de répondre, car n’ayant pas le portrait global de la situation que vous décrivez [stratégie web typique pour une société de service], je ne peux malheureusement pas enrichir la discussion.

    Désolée!

    Julie

  5. Salut Julie,

    Excellent article! Mais ne serait-il pas mieux de mettre le blogue corporatif au centre de ta stratégie plutôt que le site corporatif?

  6. Ma question été excellent comme vous le dite mais la réponse a été sans réponse! qu’est ce que vous sous-entendez pas portrait global ? je vais vous mettre dans le cadre global. Enrichir est n’est pas seulement le fait d’apporter de nouvelles idées mais également de dire DZL Je ne veux pas discuter avec vous ;-)
    Le portrait Global:
    -Société de service nettoyage résidence
    -But: accroître nos taux de transformations
    -budget: 2000 $
    -Résultats qui comptent
    Voilà le portrait global j’espère avoir répondu à votre question.

    Merci

  7. Excellente question Nicola!

    En fait, la stratégie décrite ci-haut implique de revoir la manière dont les sites corporatifs sont habituellement conçus. L’exemple de Dell Community pour les PME illustre bien la manière dont les compagnies peuvent imbriquer à même leur site corporatif des outils comme les réseaux sociaux, les blogues, les forums, etc.: http://en.community.dell.com/?~ck=mn

    Par contre, rien n’empêche d’aborder la même stratégie en désignant le blogue corporatif comme étant le coeur de la présence Web social de l’entreprise. Tout dépendra des objectifs visés par l’initiative :)

    Qu’en penses-tu?

  8. Oui en effet, l’un n’empêche pas l’autre, mais en utilisant le blogue corpo comme point central, je crois que ça facilite la tâche et améliore les résultats de la campagne puisqu’en communiquant par l’entremise d’un blogue, il sera plus facile de créer le premier contact puisque tu fais en quelque sorte “partie de la gagne”, surtout en ce qui concerne Twitter. Je crois que les gens auront tendance à moins se méfier si le compte Twitter est associé à un blogue.

    Pas fatiguant le Mr Mohamed…lol. Je vais tenter de lui répondre pour qu’il arrête de te gosser. Mr. Mohammed, il faut d’abord vous demander si votre public cible est présent sur les médias sociaux (si oui, sur lesquels?). Pour ce qui est de votre budget, il faut comprendre qu’une stratégie sociale n’est pas une histoire d’un soir…investir un 2000$, lancer la campagne et obtenir des résultats immédiats. Il s’agit d’une relation à long-terme qui nécessite temps et efforts. Temps et efforts = une ou plusieurs personnes qui passent du temps à monter la stratégie, mais surtout à l’entretenir. Une stratégie sociale n’est pas une stratégie qu’on lance et qu’on laisse aller. Il faut constamment l’optimiser et socialiser. Il s’agit également d’une initiative qui à pour but d’augmenter le sentiment d’appartenance à la marque. Si votre seul et unique objectif est d’accroître votre taux de transformations, j’investirais votre 2000$ dans une campagne de mots-clés payants (Google Adwords), car à voir votre approche sur ce blogue, je ne crois pas que votre stratégie sociale serait un grand succès…

  9. Bonjour Monsieur Navratil,
    Je suis plutôt soulageant et enrichissant?. Je dois dire que vous avez eu certaines réserves à mon égard mais croyez moi vous n’allez pas garder cette opinion après m’avoir connu….
    Pour commencer j’aimerais parler de la forme parce que le fonds me dépasse. D’abord on ne dit pas Monsieur [Mohamed] mais plutôt Monsieur [nom de famille]. Si ne le vous connaissez pas dite tout court Mohamed ( pourquoi supporte-tu une surcharge ) qui est d’ailleurs un prénom et non pas un nom de famille et vous savez cela bien. 2éme élément, j’avoue que j’ai été ébloui par votre réaction pour soit disant mettre le tout dans l’ordre mais je dois avouer également qu’il y a un manque de professionnalisme…..
    Passant au vif de sujet, pour vous dire que certes il faut le temps pour avoir des résultats concrètes suite à un investissement quelconque mais avec les social media ( les résultats sont incertaines et avec une attente à l’infini………. : Un long terme jamais vu…). Néanmoins je vous joins sur la citation suivante : Il s’agit (également) d’une initiative qui à pour but d’augmenter le sentiment d’appartenance à la marque. Et là vous avez parfaitement raison. Je commente pour dire que cela est l’unique mission des médias sociaux ( accroître le sentiement d’appartenance à la marque) That is it !la preuve, jetez un coup d’œil sur les agences Marketing web à montréal vous allez cerner le problème . En outre, le grand public comprend très bien où il met son argent…..
    Dernier élément, je tiens à vous dire que j’ai donné un portrait au hasard suite à la demande de Madame lemonde vu qu’elle cherche toujours le [ça dépend] : donc j’ai contextualisé ….
    Finalement, la lecture des commentaires ne devraient pas être sélective surtout de la part des professionnels comme nous, donc il faut lire le tout et tenter de répondre avec intelligence, n’est-ce pas mes community manager ??! ?

  10. Mohamed,

    L’une des principales règles lors de l’utilisation des médias sociaux, comme ce blogue par exemple, est la transparence. Pourquoi vous ne partagez pas votre nom de famille avec nous? Je pourrais ainsi vous appeler Mr. XXXXXX. En fait, est-ce que Mohamed est votre vrai prénom ou c’est également de la frime comme le portrait que vous avez donné à Julie? Ce n’est pas intéressant pour des blogueurs comme nous d’échanger avec des personnes “fantômes” au sujet de portraits inventés.

    Au fait, le sentiment d’appartenance n’est pas l’unique mission des médias sociaux. Les compagnies les utilisent également pour le service à la clientèle. Par exemple, les consommateurs peuvent poser leurs questions à la cie par l’entremise de Twitter. Cela permet à l’entreprise de faire une pierre deux coups en faisant du service à la clientèle en même temps que du marketing social.

    De plus, les médias sociaux peuvent également apporter beaucoup de trafic vers votre site. Par exemple, une personne qui utilise Facebook et qui consulte également votre site de temps à autre pourrait le consulter beaucoup plus souvent si par exemple vous possédez une Fanpage qui “post” des informations pertinentes au sujet de vos promotions (ou autres sujets pertinents pour vous). Sans votre présence sur Facebook, comment cette même personne aurait pu savoir qu’il y a une telle promotion sur votre site? Il s’agit donc d’une visite et peut-être d’une vente supplémentaire réalisée grâce à un média social.

  11. Bonjour Monsieur Navartil,
    Vous avez exprimé votre point de vue (similaire à d’autres [symboles]…..), j’ai expliqué le mien et ce n’est pas étonnant qu’elles soient en discordance. L’essentiel qu’il y a un respect mutuel!. De toute façon cette discussion ne se finit pas et encore une fois tout ce que vous dite on l’a entendu et l’écouter à plusieurs fois : toujours le même message (il faut croire aux médias sociaux). D’une part t’a les gens pro HBR et e-mktg qui se fie automatiquement aux résultats présentés par ces [ chercheurs] et ils pensent qu’il vont convaincre les gens avec cela, de l’autre côté tu trouve des gens qu’il te dit moi je fais le SMO et en fait ils connaissent rien, ils sont aveuglés par des mots comme Facebook, Twitter etc……
    Je défis quiconque qui m’apporte une compagnie PME québécoise qui a pu accroître significativement son chiffre d’affaire en utilisant Twitter suite à l’aide d’un stratége web ( poste en vogue mais pour…..)
    Par ailleurs, quand j’écoute où je lis quelqu’un en l’occurrence, je lis ce qu’il écrit sans prendre en considération ni son prénom ni sans nom de famille ( parce que la personne en tant que telle ça m’intéresse pas, ce qui m’intéresse ces idées, sa façon de penser). J’aimerais savoir qu’est ce qu’il va changer si vous connaissez mon nom de famille !! (faire une recherche sur moi : google / Linkedin…..et après tout…. ce sont des préjugés).
    Néanmoins, je vais vous donner quelques précisions pour me présenter. Je suis plus ou moins dans ce domaine, Msc au Hec et Msc laval …Je préfère vous donner un aperçu sur mon cursus académique plutôt que mon nom de famille. En fait, les réseaux sociaux font un tabac et moi je n’ai pas envie d’exposer mon Identité numérique sur le net que ce soit sur le blog de lemonde ou d’autres social media. Être 2.0 n’est pas être à identité nue mais plutôt être contributeur active même avec une identité inconnu.Je veux être inconnu mais mes idées soit connues ! L’essentiel encore une fois qu’il y a un respect mutuel.

  12. Citation [@MichelleBlanc pourrais-tu me nommer une PME québécoise qui a pu accroître significativement son chiffre d’affaire en utilisant Twitter svp?] (N.Navratil)
    Loooool. Je comprend votre déception

  13. T’a vu pourquoi divulguer son identité est pas assez agréable, parce que je pourrais savoir que t’a demandé l’aide pour répondre à ma question!

    Cordialement

  14. So what? C’est un autre avantage des médias sociaux…la communication et l’échange de renseignements, je ne vois pas en quoi cela est mal…vous vouliez un exemple, je voulais vous en trouver un le plus rapidement possible, pourquoi pas en demandant l’aide d’une excellente consultante web experte en la matière?

  15. MichelleBlanc @NicolaNavratil a ce que je sache encore aucune le ROI de twiter est ailleurs

  16. MichelleBlanc @NicolaNavratil Il y a cependant ce cas http://www.michelleblanc.com/2009/10/14/impact-medias-sociaux-regions-eloignees/

  17. Je suis en démarage d’entreprise et en moins d’un mois et 1 twitup, j’ai 4 demande de projet tres intéressants. Moi je considère que c’est très profitable. Surtout si on l’utilise Avec son GBS!!! ( Gros bon sens) L’utilisation que l’on fait du média social dépend de nous, ce qui nous convient….Je me dis que ”qui ne risque rien n’a rien” donc on doit seulement prendre le risque et moi je ne le regrette pas!

Partager votre opinion